Tokio Hotel in Blau

~ Forum Francophone sur le groupe allemand Tokio Hotel ~
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tokio Hotel au Casino [ Article Traduit ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Totgeliebt.
Admin-Fondatrice
Admin-Fondatrice
avatar

Nombre de messages : 686
Age : 24
Localisation : Tailly City
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Tokio Hotel au Casino [ Article Traduit ]   Lun 7 Avr - 11:36



.

Dépenser notre cash > 848 $ avec Tokio Hotel

"Je vais commencer à jouer professionnellement - adieu le rock & roll!"

A le veille de conquérir les Etats-Unis, les mignons rockers adolescents
allemands de Tokio Hotel misent les faibles dollars américains de
Blender au casino.

"Oh mein Gott! Oh mein Gott! Oh mein Gott!" couine Bill Kaulitz, le leader glam-tastique, âgé de 18 ans, du groupe emo-métal-pop allemand Tokio Hotel. Ses mains, avec le bout des doigts pointant vers le plafond du casino, battent ensemble comme les ailes d'un colibri, sa coiffure de Sonic le Hérisson est trop raide pour suivre le mouvement de sa tête qui bouge d'avant en arrière.

C'est la dernière partie de la journée de Tokio Hotel au casino de Hambourg,
où ils ont décidé de jouer impitoyablement les 848 $ que Blender leur a
généreusement pourvus. Etalés devant Kaulitz se trouvent l'as de carreaux et le valet de piques. Les yeux du chanteur, soulignés comme ceux d'un raton laveur avec du maquillage kohl noir, s'écarquillent tout en laissant échapper un "Woooaaahhh! Blackjack!" aigu. Presque hors d'haleine, il déclare via l'interprète, "J'ai gagné tellement d'argent en si peu de temps, je vais me mettre à jouer professionnellement. Adieu le Rock & Roll!"

Alors que Kaulitz et les membres du groupe - jumeau identique et guitariste Tom, bassiste Georg Listing, 21, et batteur Gustav Schäfer, 19 - s'éloignent de la table de jeu, un groupe d'employés du casino apparaissent de nulle part, une feuille et un stylo en main, un sourire hésitant sur le visage.

Les garçons, qui ont vendu 6 millions de CD et de DVD dans le monde et qui ont joués à guichets fermés partout en Europe, ont l'habitude de l'attention. Les jumeaux jouent ensemble sur scène depuis l'âge de 9 ans. En 2003, deux après avoir formé ce est devenu Tokio Hotel, Bill a goûté à la célébrité pour la première fois en atteignant les quarts de finale dans la version allemande de Star Search avec une performance précoce de "It's Raining Men".

Dans l'espace contrôlé du casino, fermé pour leur usage personnel, l'hystérie qui entoure d'habitude Tokio Hotel (pensez aux Beatles vers 1964 ou les
Backstreet Boys vers 1997) a été éconduit de façon experte - interdiction de divulgation pour les employés, vans aux vitres teintées et gardes du corps qui contrôlent le terrain avant l'arrivée du groupe. Les mesures de sécurité sont autant là pour les garçons que pour leurs fans. Voir les Tokio Hotel en public est susceptible de faire exploser les glockenspiels (??) des filles. Vous êtes pardonnés si vous n'avez jamais entendu parler de Tokio Hotel. C'est un phénomène qui n'est pas facilement compréhensible, sauf si bien sûr vous êtes une fille de 14 ans avec un petit faible pour les garçons androgynes et un penchant pour apprendre l'allemand. A cause du groupe, le Goethe Institut en France n'arrive pas à suivre les demandes pour les cours d'allemand. Après que 5000 fans israéliens ont signé une petition pour que Tokio Hotel vienne chez eux, le groupe s'est envolé pour Tel Aviv, faisant un show tellement tapageur que plus de 20 personnes du public eurent besoin d'assistance médicale. En juillet ils ont joué sous la TourEiffel et plus de 500 000 personnes sont venues. Et quelque part scintillant dans les cieux, compliments d'une fan zêlée, se trouve une étoile appelée Tokio Hotel.

Si leur accueil enragé à Hollywood et New York - des villes où ils ont joué 3 concerts en février - est une indication, leur profil bas ici pourrait vite changer. Des milliers de filles en hyperventilation (certaines viennent de plus de 1000 miles) attendaient dans la file, ticket à la main, une demi journée avant l'ouverture des portes. Elles ont prouvé leur dévouement encore plus en chantant des chansons, pas seulement les refrains, dans la langue de leur patrie.

(Le premier album du groupe aux USA, Scream tout en anglais, sort fin avril).Clairement, les hymnes angst de Tokio Hotel - "On peut y arriver ensemble pendant que le monde s'écroule" (Ready Set Go!) - a trouvé preneur. L'admiration fut réciproque. "A New York les filles étaient habillées de façon sexy avec des mini-jupes courtes - par des températures négatives!" s'émerveille Bill. Georg hoche la tête solennellement, en ajoutant "Respect. Première classe."

Inspiré par l'anniversaire des jumeaux pour leur 18 ans l'an dernier, sur le thème du casino, Tokio Hotel s'est dit qu'une partie de jeu de paris était le meilleur moyen pour dépenser l'argent de Blender. Malheureusement, vu le taux de change, nous n'avons pas beaucoup à offrir : "C'est tout ce que j'ai?" s'exclama Bill après qu'on lui ait donné sa part de 145 €. "Ok, ce n'est pas un gros début mais je vais me faire facilement 4000 €." Georg est d'accord, "Nous sommes sur un terrain positif quand il s'agit de gagner et d'argent."

Quelques tours de roulette plus tard, la stratégie des jumeaux de toujours miser sur le rouge ne paie pas. Quand le noir gagne trois fois de suite, ils crient tous les deux "Nein!" "Mais vous devez comprendre," dit Bill en agitant ses mains manucurées, "Je prends rouge parce que c'est la couleur de l'amour. Mais maintenant je dois choisir le noir, lz couleur de l'âme de Tom."

Quand la bille d'acier atterrit sur 20 noir, Tom, qui persiste avec le rouge, devient philosophique : "Malheureux au jeu, heureux en amour. Ca me va bien de perdre parce que je suis très chanceux avec les filles." Blender demande son secret : est-ce que sont les dreads blonds parfaites? L'énorme jeans tombant? "C'est comme avec notre succès, je ne sais vraiment pas," dit-il en haussant les épaules. "Ce n'est jamais moi qui choisis."

Après leur session à hautes mises de Vingt-Et-Un et le départ des quêteurs d'autographe, les garçons comptent leurs jetons. Blender découvre enfin ce qu'ils espéraient acheter avec leurs gains. "Une maison," offre Georg. "Une voiture," dit Gustav. "Une maison au soleil," ajoute Tom. "Une petite île quelque part dans le Sud où il fait bon vivre," pépie Bill. Bien qu'ils n'aient pas assez gagné pour s'acheter une maison, le groupe a battu péniblement le casino. Tout le monde est sorti vainqueur, ramassant un total de plus de "deux mille dollars", comme Georg le dit dans un anglais approximatif.

Après que le croupier leur donne la somme rutilante de 680 € (1020 $ pour Tom, le vainqueur du jour, le leader chante "Je suis le champion!" en se tapant le torse. A sa suite sont Gustav avec 485 $, Bill avec 430 $ et Georg avec 370 $). "Georg, tu peux juste t'acheter une tente," se moque Bill. "Mais tu peux venir dans ma maison... dans le placard, avec les produits de nettoyage."

Plus tard, à l'hôtel chic Kempinski Atlantic, les garçons sont assis dans une loge crééé par leur gardes du corps et fêtent leur chance avec du champagne. Le staff est aux aguets et les invités jettent des petits regards vers Bill. Il est tems pour apprendre les origines de son look glam/gothique, ce qui a inspiré des "il l'est ou il ne l'est pas" échauffés sur les forums (le verdict : seulement ceux qui les détestent pensent qu'il l'est).

"Quand j'étais petit, j'étais un vampire pour Halloween," dit Bill en rigolant. "C'est alors que j'ai commencé à porter du maquillage et que j'ai teinté mes cheveux." Blender se rappelle quand un collaborateur a vu une photo de promo du chanteur pour la première fois, il a déclaré, "Elle est sexy!" Avoir été confondu avec la Prochaine Top-model d'Allemagne ne dérange pas Bill, ça inspire le retour des battements de mains façon colibri.

"Parfois c'est dur d'être juste réduit à la beauté," dit-il timidement. "Il n'y a que la musique qui compte. C'est ce que je dis aux garçons - pour qu'ils ne soient pas trop jaloux."

Traduction par maureen0207 sur tokiohotelsekunde

_________________
Admin-Fondatrice de ce forum.
En cas de problème, n'hésites pas à me contacter =)


16/10/07 <33
11/03/08<3333



Han ça c'est un homme x)
Un vrai xD'
*Cherches pas il est dans mon placard x)*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xXx-es-ist-vorbei-xXx.skyblog.com
 
Tokio Hotel au Casino [ Article Traduit ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [article]Rejoignez la tournée virtuelle de Tokio Hotel avec Mediamarkt
» [Presse] Télé star, Tokio Hotel: Le groupe est-il Fini ?
» Tokio hotel et le magazine ONE
» [Article et photo] Tokio Hotel macht Mode für H&M
» [Rumeur] Tokio Hotel sur Sans Interdit NRJ en septembre ou octobre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokio Hotel in Blau :: Le Groupe :: Médias :: Presse/ Article internet-
Sauter vers: